Ronaldo se met au poker


Dans le monde du sport, les reconversions au poker semblent être à la mode. Si l’on a encore en mémoire la récente apparition au bord des tables de Rafael Nadal et de Boris Becker, deux grands noms du tennis mondial, c’est aujourd’hui au tour de Ronaldo, l’un des anciens plus grands joueurs de football de la planète de faire valoir ses talents aux cartes. Il fait en effet désormais partie de la Team PokerStars.

Après le foot !

Luis Nazário de Lima (Ronaldo)Luis Nazário de Lima alias Ronaldo a fait les beaux jours de la Seleçao ainsi que de quelques-uns des plus grands clubs de football du monde (Real Madrid, inter de Milan, FC Barcelone, etc.). De son passage dans l’univers du football, l’on retiendra de ‘El Fenomeno’ ses passements de jambe, sa vélocité et ses buts exceptionnels.

Le jeune prodige brésilien qui mit un terme de façon quelque peu anticipée, fut ensuite assez souvent aperçu avec son ancien équipier du Real Madrid, Zinedine Zidane, en qualité d’ambassadeur humanitaire pour le compte de différentes associations caritatives.

Ronaldo a également, au cours de ces deux dernières années marqué sa présence dans le milieu sportif, notamment en qualité de membre du comité d’organisation du Mondial 2014 qui se joue dans son pays. Acteur d’un jour, consultant télé à l’occasion, Ronaldo semble pourtant avoir trouvé un point de chute idéal avec le poker.

Au bord des tables de poker

À maintenant 36 ans, le prodige de Rio sera désormais l’ambassadeur de Pokerstars et surement l’une des portes d’entrée de la marque sur le marché brésilien. Il rejoindra le Team PokerStars SportStars dans lequel figurent déjà entre autres, Markus Hellner (skieur suédois) et Fatima de Melo (joueuse néerlandaise de hockey). Il devra notamment marquer par sa présence, différents tournois live et en ligne. On l’attend notamment à l’occasion du Latin-American Poker Tour (LAPT) qui fera une escale à São Paulo à la fin du mois d’avril.

© Copyright 2004-2010 | Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? Essayer Google or DMOZ